press to zoom
IMG_4189
IMG_4189

press to zoom
IMG_4188
IMG_4188

press to zoom

press to zoom
1/3

SÜDOST

Kovel

A peine sortie de l'enfer de Tcherkassy, la 5.SS-PzDiv Viking se retrouve encerclée dans la ville de Kovel. La ville est devenue un Festung défendue par les 131.InfanterieDivision et 4.PanzerDivision.

Le 15 mars 1944, les soviétiques déclenchent l'Opération Poléssie par le 2.Front Bielorusse comprenant les 47.Army, 61.Army et 70.Army et des réserves blindées.

47.Army

Gusev.png
76.M.png
143.Inf.png
184.Inf.png
320.Inf.png

2.Cavalerie Gds Corps

Sokolovsky.png
Gds 3.png
Gds 4.png
Gds 17.png
Bde 3-11.png

Les 7.InfanterieDivision et 12.InfanterieDivision Hongroises sont rapidement repoussées par deux corps de Cavalerie de la Garde russe (2ème et 7ème). Les 76.MountainDivision, 143.RifleDivision, 184.RifleDivision et 320.RifleDivision de la 47.Army resserrent leurs étreintes autour de la ville de Kovel. Le XL.AK constitue la seule force opposée à l'avancée soviétique. Il comprend les 19.InfanterieDivision et 253.InfanterieDivision et la 1.CavalerieDivision Hongroise Huszar.

XL.AK

19.Inf.png
253.Inf.png
Cav 1.png
7.Inf.png
12.Inf.png

Tarnopol

Après une pause pour regrouper les forces de son 1.Front Ukrainien, Zhukov reprend l'offensive. Entre le 1er et le 20 avril 1944, la ville de Tarnopol est érigée en Festung et défendue par la 359.InfanterieDivision et la 14.SS-GrenadierDivision Galizien. Le II.SS-PzKorps participe aux combats en compagnie des 100.JägerDivision, 367.InfanterieDivision et Schwere-Pz-Abt 506.

Les 68.Gds-RifleDivision, 137.RifleDivision et 302.RifleDivision soviétiques réussissent à établir une tête de pont et fixent les troupes dans ce secteur dans l'attente de la grande offensive d'été 1944.

II.SS-PzKorps

9.SS.10-11.png
10.SS.10-11.png
100.Jager.png
359.Inf.png
367.Inf.png
506.png

60.Army

Kurochkin.png
68.Gds.png
137.Inf.png
302.M.png
2-11.png
Bde 4-11.png

Offensive de Crimée

Un assaut sur l'isthme de Perekop est lancé le 8 avril 1944 par des éléments de la 2.Gds-Army et de la 51.Army du 4.Ukrainian-Front. La 17.AOK défend ses positions mais ne parvient pas à arrêter l'avance soviétique. Kertch est atteinte par l'Armée Séparée du Littoral le 11 avril 1944Simferopol deux jours plus tard. Les forces de l'Axe évacuant par la mer vers Constanza sont attaquées par des bombardiers soviétiques. Sébastopol et les dernières poches de résistance de l'Axe en Crimée sont nettoyées le 12 mai 1944.

17.AOK

Jäenecke.png
50.Inf.png
336.Inf.png
Tatar 1.png
Kalmuken.png
Mountain 3.png

51.Army

Kreizer.png
33.Gds.png
20.M.png
19.png
Bateau.png
IL-2.png

La Prise d'Odessa

Les forces de la 28.Army soutenues par le débarquement en mer libèrent la ville d’Ochakov et lancent l’offensive d’Odessa. Le 10 avril 1944, le Groupe de Cavalerie et Mécanisé Pliyev appuyé par la 8.Gds-Army et la 5.Shock-Army prennent d'assaut la ville en collaboration avec les partisans. L'occupation de la ville aura durée 907 jours. Les 27 formations et unités qui se sont distinguées en particulier lors de l’assaut de la ville ont reçu le nom honorifique d’Odessa. Le General Sigismund von Förster commandant le LXXII.AK, voyant l'encerclement se profiler, décide de retraiter derrière le Dniestr.

Corps de Cavalerie Pliyev

Pliyev.png
Gds 9.png
Gds 10.png
30.C.png
Bde 4-11.2.png
ukr.png

LXXII.AK

370.Inf.png
14.Inf.png
21.Inf.png
2-11.6.png
Artillerie (4).png
Annotation 2020-07-24 213219.png

Târgul Frumos

Débutée le 2 mai 1944, la bataille de Târgul Frumos est une série d'engagements et de petits combats sur plusieurs jours. Les forces blindées du LVII.Pz-AK, en particulier de la Grossdeutschland Division et de la 24.PZ-Division, engagent les 3.Tank-Corps et 16.Tank-Corps de la 2.Tank-Army. Au cours de la bataille, Hasso von Manteuffel rencontre pour la première fois le nouveau char soviétique Staline. Malgré les premiers succès, une série de contre-attaques réussit à stopper l'offensive soviétique. La bataille réduit la force des chars soviétiques à un point où une attaque continue en Roumanie n'est plus possible.

Târgul Frumos Battle

Bogdanov.png
3.png
19.png
Manteuffel.png
24.Pz-Div.png
GD(mot).png

Opération Rösselsprung

L'opération lancée le 25 mai 1944 vise à capturer ou tuer le maréchal Josip Broz Tito et à détruire son quartier général. Les Allemands prévoient une force d'assaut parachutistes du SS-500.Fallschirmjäger-Battalion en liaison avec le XV.Gebirgs-Korps convergeant sur Drvar. L'assaut aérien est précédé d'un bombardement intense de la ville par la Luftwaffe . Les forces terrestres combinées comprennent également les forces de la Home Guard de l'État indépendant de Croatie. Tito et son quartier général arrivent à s'échapper et sont évacués le 3 juin 1944 à bord d'avions britanniques à Bari en Italie.

Partisans

1.Proletarian.png
4.Assault.png
6.Proletarian.png
9.Assault.png
Artillerie.png

Forces combinées

Skorzeny.png
373.Inf.png
500.Fall.png
2-11.2.png
801.png
2.Inf.png
1.Gebirgs.png
4.Inf.png
7.SS-Gebirgs.png
Ju 87.png