press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/6

KHARKOV 43

Kharkov

Après la capitulation de la 6.AOK à Stalingrad, l'Armée Rouge entreprend une série d'offensives plus larges contre l'ensemble du Heeresgruppe Süd. Les Allemands concentrent leurs défenses dans la boucle du Don pour protéger Rostov s/Don et la voie ferrée qui ravitaille les troupes encore dans le Caucase. Les Soviétiques enfoncent les défenses des Allemands et de leurs alliés Roumains et Hongrois sur plusieurs centaines de kilomètres, reprenant Kharkov et KurskManstein lance sa contre-offensive le 22 février 1943 avec les 350 chars du tout nouveau II.SS-PzKorps de Paul Hausser nouvellement créé (en France). Après la prise de la ville, le XLVIII.PzKorps d'Otto von Knobelsdorff  poursuivit sa percée fulgurante vers l’Est. L'Armée-Abteilung de Lanz sécurise l'opération ce qui conduit à la destruction du Groupe Mobile du général Popov à Kharkov. Le front présente maintenant un saillant qui sera l'objet de la bataille de Kursk en juillet 1943.

XLVIII.Pz.AK

Knobeelsdorff.png
6.Pz-Div.png
11.Pz-Div.png
17.Pz-Div.png

II.SS-PzKorps

Hausser.png
1.SS.16-11.png
2.SS.16-11.png
3.SS.10-11.png

Armée-Abt Lanz

Lanz.png
168.Inf.png
320.Inf.png
GD(mot).png

Popov Mobile Group

Popov Markian.png
Gds-4.png
3.png
10.png
18.png
Bde 4-11.png
Flak.png

Bataille de Staraya Russa

La bataille de Staraya Russa s'incrit juste après l’Opération Büffel. Le mouvement opéré vise à éliminer le saillant de Rzhev et il raccourcit le front en libérant 21 divisions. Il permet aux Allemands de créer une réserve pour les opérations futures de 1943. Les soviétiques ont créé la 68.Army en février 1943 et le 13 mars 1943 elle lance l'assaut sur la ville de Staraya Russa. Le X.AK de Hansen va aussi se replier, laissant la ville aux russes après de durs combats. 

68.Army

Zhuravlev.png
1.Gds.png
5.Gds.png
7.Gds.png
8.Gds.png
10.VDV.png
37.Inf.png

X.AK

Hansen.png
18.Inf(mot).png
225.Inf.png
5.Jager.png
8.Jager.png
21.Luft.png
2-11.6.png

Opération Neptune - Kouban

Le 17 avril 1943, les Allemands lancent l'Opération Neptune, dont l'objectif est de chasser les Soviétiques qui viennent de débarquer et de se fortifier sur la plage de Myskhako. Pendant trois jours, la 17.AOK de Richard Ruoff et le V.AK de Wihem Wetzel soutenus par Junkers Ju 87, harcèlent les Soviétiques. Le 29 avril 1943, la 56.Army de Gretchko lance une contre-offensive depuis la ville de Krýmskaya pour prendre la ville d'Anapa. Les Allemands gardent Novorossiysk mais ne peuvent éradiquer la poche d'Ozereika. Les batailles aériennes démontrent les progrès des VVS à bord de P-39 Cobra.

V.AK

Ruoff.png
Wetzel.png
73.Inf.png
125.Inf.png
4.Gebirgs.png
Gebirgs Bde.png
Ju 87.png

56.Army

Gretchko.png
242.M.png
55.Gds.png
383.Inf.png
395.Inf.png
P39.png
IL-2.png

Opération Schwarz - Yougoslavie

Après l'échec de l'Opération Weiss, les Allemands enchaînent immédiatement avec une nouvelle offensive, baptisée "Schwarz" (« cinquième offensive » anti-Partisans). Craignant toujours un débarquement allié dans les Balkans, et doutant désormais de la fiabilité de l'Italie, l'Allemagne vise à stabiliser la situation dans la région en anéantissant le gros des forces de résistance. Le 15 mai 1943, les troupes allemandes passent à l'offensive au Monténégro, avec l'appui des armées Croate et Bulgare: leur but est d'éliminer à la fois Mihailović et les Partisans. Les Italiens, qui n'ont pas été tenus au courant des préparatifs participent grâce à la 2.AmataDécimés par les attaques ennemies, la faim, le froid et les maladies — Tito perd environ la moitié des hommes qui l'accompagnaient — les Partisans parviennent, dans des conditions apocalyptiques, à traverser les gorges de la Sutjeska, à s'extraire de la tenaille allemande, et à gagner la Bosnie orientale.

XV.GebirgsKorps

Eglseer.png
1.Gebirgs.png
801.png
104.Jager.png
118.Jager.png
369.Inf.png
Ju 87.png

2.Armata

Robotti.png
Alpini1.png
19.Inf.png
23.Inf.png
151.Inf.png
154.Inf.png
155.Inf.png

Partisans de Tito

Drapsin.png
1.Proletarian.png
2.Proletarian.png
3.Assault.png
7.Assault.png
9.Assault.png
Chetnik.png

Opération Venedig - Kouban

Le 22 mai 1943, les troupes allemandes subissent la pression dans la tête de pont du Kouban puisque la 9.Army en charge de la côte de la Mer d'Azov, procède à des opérations amphibies à Termyuk. Rudolf Konrad et le XLIX.GebirgsKorps repoussent inlassablement les assauts pour ne pas être encerclés autour du lagon.

9.Army

Koroteev.png
351.Inf.png
NKVD.png

XLIX.GebirgsKorps

Konrad.png
50.Inf.png
125.Inf.png

Bataille de Moldavanskoye - Kouban

Le 26 mai 1943, après s'être emparés de Krýmskaya , les troupes soviétiques du North-Caucasus Front décident de poursuivre les Allemands par des attaques de leurs 37.Army et 56.Army. Le 11.GuardsRifle-Corps de Tikhonov est chargé d'ouvrir la route face au XLIV.JägersKorps de Maximilian de Angelis. Renforcés par la 79.InfanterirDivision, les Allemands et Roumains opposent une farouche résistance avant de se replier.

North-Caucasus Front

Tikhonov.png
2.Gds.png
32.Gds.png
216.Inf.png
Spetsnaz.png
Bde 3-11.png
IL-2.png

XLIV.JägerKorps

Angelis.png
9.Inf.png
79.inf.png
97.Jager.png
101.Jager.png
19.Inf.png
Mountain 3.png