press to zoom

press to zoom
Sonnewende
Sonnewende

press to zoom

press to zoom
1/6

BERLIN

La Bataille de Berlin

Le front est stabilisé depuis plusieurs mois, après l’Opération Bagration. Les préparatifs des Opérations Vistule-Oder, annoncent la conquête de la Prusse Orientale, de la Poméranie, de Dantzig et de la Silésie, puis la dernière charge, de l’Oder vers l’Elbe en passant par Berlin. Les combats sont acharnés et de nouvelles unités surgissent jusqu’au bout. La capitale est défendue par le LVI.PzKorps dont les unités ont été lourdement éprouvés lors des combats sur l'Oder. La 9.AOK combat au sud de BerlinZhukov et Koniev complètent leur dispositif d’encerclement de Berlin. La 1.Gds.Tank-Army  lancera le premier assaut, appuyée par des tirs de batteries « Katyushas ».

Qui prendra Berlin ?

Zhukov Georgy.png
Koniev Ivan.png

Les nouvelles armes

Les Allemands mettent en place un vaste programme destiné à fournir de nouvelles armes qui ne seront pas opérationnelles à temps et en nombre, pour contrer les offensives russes. Aviations et Panzers mais aussi missiles V2, sous-marins type XXI, équipements à visée nocturne etc... La multiplication des programmes finit par nuire à leur concrétisation et pour certains, ils arriveront bien trop tard pour changer le cours de la guerre.

StuG2.png
Me 163.png
StuG 7.png
He 162.png
jagtiger.png
Ta 152.png
StuG 6.png
Me 262.png

Breslau dernière forteresse

Le 10 février 1945 la 6.Army du général Gluzdovsky encercle le Festung de Breslau. De durs combats s'échelonnent pendant 79 jours. Le 15 avril 1945 les soviétiques renforcent leur dispositif par la 135.RifleDivision et les allemands mobilisent la 609.z.b.v InfanterieDivision. La Luftwaffe perd 165 appareils pour le ravitaillement de la cité. Après plusieurs tentatives pour briser l'encerclement, la garnison capitule le 6 mai 1945.

6.Army

Gluzdovski.png
181.Inf.png
218.Inf.png
273.Inf.png
294.Inf.png
309.Inf.png
359.Inf.png

Festung Breslau

Besslein.png
269.Volks.png
Volkssturm.png

Opération Sonnenwende

L'Objectif de Gudérian est de défaire les unités russes au Nord de la Warthe, pour encercler 300.000 hommes si les allemands parviennent à Küstrin. Le 15 février 1945, la 11.SS-PZ-AOK, constituée de trois Armées-Korps, part à l'assaut du 1.Bielorusse Front.

XXXIX.PzKorps

Holstein.png
4.SS.png
10.SS.10-11.png
28.SS.png

III.SS-PzKorps

Keppler.png
11.SS.png
23.SS.png
27.SS.png

Group Munzel

163.Inf.png
281.Inf.png
Führer.png
Pz-Bde4.png

Opération Poméranie- Orientale

L'Offensive Sonnenwende achève de convaincre la STAVKA de nettoyer les ailes grâce aux 1.Bielorusse-Front et 2.Bielorusse-Front. La 1.Gds-TankArmy de Katukov est détournée sur la ville de Kolberg.

1.Gds-TankArmy

Katukov.png
Gds-11.png
Mec-8.png

La Bataille des ports: Dantzig- Gotenhafen

Les troupes soviétiques continuent le nettoyage de la Poméranie et prennent les ports de Dantzig et Gotenhafen grâce aux 1.Gds-TankArmy et les 19.Army, 49.Army, 65.Army, 70.Army et 2.Shock-Army.

65.Army

Batov.png
37.Gds.png
44.Gds.png

Ports

danzig.png
Gotenhafen.png
Annotation 2020-07-24 213219.png

Poche de Halbe

Le 16 avril 1945, le 1er Front Bielorusse de Zukhov et le 1er Front Ukrainien de Koniev s'élancent à l'assaut de Berlin. Cette dernière offensive va enfermer la 9.AOK de Théodor Busse autour de la ville d'Halbe. La 12.AOK de Walther Wenck est chargée de converger vers Berlin pour briser l'encerclement.

9-AOK

Busse.png
156.Inf.png
541.Volks.png
21.Pz-Div.png
35.SS.png
10.SS.10-11.png
102.SS.png

12-AOK

Wenck.png
Körner.png
Raegener.png
Sachsen.png
Scharnhorst.png
von Hutten.png
Posdam.png

1.Ukrainian Front

Koniev Ivan.png
117.Gds.png
129.Inf.png
280.Inf.png
Mec-9.png
25.png
Artillerie 8.png

Bautzen

Les unités du général Polonais Swierczewski sont intégrées au 1.UkrainianFront de Koniev. Les Polono-soviétiques font face à la 4.PZAOK du général GräserLe 20 avril 1945, le 7.MechCorps soviétique entre dans Bautzen et sécurise une ligne au sud de NieskyLe général Swierczewski prend la décision, avec sa 2.Armée Populaire, d'avoir Dresde comme objectif prioritaire. Pendant ce temps, le maréchal Schörner concentre ses unités dans la région de Görlitz et de Reichenbach, planifiant une contre-offensive sur le flanc sud des Polonais.  La concentration des unités de Schörner dans la région de Bautzen n'est pas immédiatement perçue par les Polono-soviétiques.

2.Armée Polonaise

Skwarczinski.png
5.Inf.png
7.Inf.png
8.Inf.png
9.Inf.png
10.Inf.png
Pz-Bde 1.png

52.Army

Koroteev.png
31.Inf.png
50.Inf.png
214.Inf.png
254.Inf.png
294.Inf.png
Mec-7.png

LVII.PzKorps

Kirchner.png
615.zbv.png
17.Inf.png
72.Inf.png
20.Pz-Div.png
Brandenburg(mot).png
H.Göring.png