Ardennes 44 - pastrakwargame
Ardennes 44 - pastrakwargame

La Bataille des Ardennes - Décembre 1944

press to zoom
Poche de Colmar - pastrakwargame
Poche de Colmar - pastrakwargame

La Poche de Colmar

press to zoom
Wehr.Befh.Denmark - pastrakwargame
Wehr.Befh.Denmark - pastrakwargame

Garnison Allemande au Danemark - mars 1945

press to zoom
Ardennes 44 - pastrakwargame
Ardennes 44 - pastrakwargame

La Bataille des Ardennes - Décembre 1944

press to zoom
1/3

ARDENNES 44

Opération Wacht Am Rhein - Aachen

Les Opérations se déroulent en Ardenne belge avec, pour objectif final, la reconquête du port d'Anvers. Wacht Am Rhein doit d'abord franchir la Meuse et rééditer la performance de 1940. La bataille commence le 16 décembre 1944 par une attaque surprise allemande du Heeresgruppe B commandé par Model. La 15.AOK de Gustav-Adolf von Zangen doit fixer l'ennemi au front. Dans la forêt de Hürtgen et à Aachen face à la 9.US-Army de Simpson.

15.AOK

Zangen.png
10.SS.png
85.png
89.png
272.png
326.png
353.png

9.US-Army

Simpson.png
5.Arm.png
1.png
2.png
9.png
78.png
99.png

Opération Wacht Am Rhein - Malmédy

La 6.SS-Pz.AOK, nouvellement constituée, doit franchir la Meuse près de Liège, pour s'emparer du port d'Anvers. L'opération devra être appuyée par le parachutage de nuit au nord de Malmedy de l'unité du colonel von der Heydte (Opération Stösser). L'infiltration en Ardennes de la Brigade SS-150 de  Skorzeny (composée de militaires allemands en uniforme américain parlant l'anglais) est chargée de créer la confusion dans les lignes américaines (Opération Greif). Tout d'abord engagés face au XVIII.US-Airbone.Corps de Matthew Ridgway (82.Airbone-Division, 30.Infantery-Division, 106.Infantery-Division et 7.Armoured-Division), les Allemands voient rapidement arriver des renforts dont la 53.Infantery-Division anglaise.

6.SS-Pz.AOK

Dietrich.png
2.SS.png
9.SS.png
18.png
326.png
Skorzeny.png
150.png

XVIII.US-Airbone.Corps

Ridgway.png
7.Arm.png
82.Air.png
30.png
106.png
53.Inf.png
84.png

Opération Wacht Am Rhein - Bastogne

La 5.Pz-AOK d’Hasso von Manteuffel doit protéger le flanc gauche de l’offensive principale en contrôlant les nœuds routiers de Saint-Vith et de Bastogne avant de pousser au-delà de la Meuse à Charleroi. La défense de Bastogne repose sur trois divisions d’infanterie (99th - 106th - 28th US Infantry Division) et une division blindée (9.US Armored Division) du VIII.US Corps. Leur résistance permet aux Américains de prendre de rapides dispositions pour renforcer le secteur menacé. Ainsi, la 10.US Armored-Division de la 3.US-Army est mise en alerte dès le 16 décembre 1944. Ses premiers éléments sont jetés en bouchons avec les derniers éléments de la 9.US Armored Division autour de Bastogne le 18 décembre 1944

5.Pz.AOK

Manteuffel.png
1.SS.png
12.SS.png
2.Pz (2).png
9.Pz.png
Lehr.png
Begleit.png

VIII.US-Corps

101.Air.png
501.png
502.png
506.png
28.png
9.Arm.png
10.Arm.png

Opération Nordwind - Alsace

L’Opération Nordwind est lancée par le Heeresgruppe G de Johannes Blaskowitz le 31 décembre 1944 contre les américains et français en Alsace et Lorraine. L'offensive en contient en fait deux, non coordonnées. La première contre la 7.US-Army au Nord de Strasbourg par la 1.AOK. La deuxième contre la 1.Armée Française au sud de Strasbourg par la 9.AOK. Finalement, le 15 mars 1945, les Américains déclenchent une contre-offensive générale vers le nord : l'Opération Undertone. 

1.AOK

Obstfelder.png
17.SS.png
6.SS-Geb.png
21.Pz.png
25.mot.png
19.png
36.png

7.US-Army

42.png
44.png
63.png
70.png
79.png
100.png
2.DB.png

9.AOK

10.SS.png
SS-Pz.Bde3.png
16.png
198.png
269.png
338.png
He 162.png

1.Armée Française

De Lattre.png
1.DB.png
5.DB.png
2.DIMar.png
3.DIA.png
9.DIC.png
4.DMM.png

Opération Blackcock - Pays-Bas

L'Opération Blackcock est réalisée le 14 janvier 1945 par le XII.British-Corps composé de trois divisions appartenant à la 7.Armored-Division, la 52.Airbone-Mnt-Division et la 43.Infantery-Division. Les Anglais disposent également en réserve de la 79.Armored-Division. Cette opération, relativement méconnue, vise à libérer la Province de Limbourg (Pays-Bas) et à atteindre la rivière Roer près de la ville de Roermond où les restes de la 15.AOK allemande composés de la 176.Grenadier-Division et de la 183.Grenadier-Division continuent de se battre.

XII.British-Corps

7.Arm.png
79.Arm.png
6.Gds.png
8.Bde.png
43.Inf.png
52.AirMnt.png
Vikers Welligton.png

La Poche de Colmar - Alsace

La Bataille de la Poche de Colmar débute le 20 janvier 1945 après l'échec de l'Opération Sonnenwende allemande et dure trois semaines. Elle oppose la 1.Armée Française et le XXI.US-Corps à la 19.AOK de Siegfried Rasp durant la bataille d'Alsace. Dans des conditions extrêmement difficiles liées à l'hiver particulièrement rigoureux, le général de Lattre prévoit une attaque en tenaille, faite d'une poussée au sud par le 1.Corps, suivie d'une attaque au nord par le 2.Corps  deux jours plus tard.

1.Corps

Béthouart.png
1.DB.png
2.DIMar.png
9.DIC.png
5.Tir Mar.png
6.Tir Mar.png
4.Rgt Mar.png

2.Corps

De Monsabert.png
2.DB.png
5.DB.png
1.DFL.png
1.Rgt Paras.png
3.png
28.png

19.AOK

2.png
189.png
198.png
16.png
708.png
654.png
StuG7.png

Opération Véritable

L’Opération Véritable débute le 8 février 1945 afin de repousser la 1.Fallchirm-Armee d’Alfred Schlemm commandant de la zone fortifiée située entre le Rhin et la Meuse. L’attaque est menée par le 21.Army-Group de Bernard Montgomery. Elle est lancée par le XXX.British-Corps de Brian Horrocks avançant à travers le Reichswald tandis que la 3.Infantery-Division du II.Canadian-Corps, dans des véhicules amphibies, dégage les positions allemandes dans la plaine inondée du Rhin.

21.Army-Group

Montgomery.png
4.Arm.png
2.Inf.png
3.Inf.png
15.Inf.png
51.Inf.png
53.Inf.png

1.Fallchirm-Armee

Schlemm.png
6.Fall.png
7.Fall.png
84.png
180.png
15.mot.png
Jag5.png

Opération Grenade

L’Opération Grenade est le prolongement de l’Opération Véritable. Elle est déclenchée le 23 février 1945 par la 9.US-Army de Simpson. Les américains franchissent la rivière Roer pour prendre Mönchengladbach. Face à eux la 15.AOK de von Zangen forte de 6 divisions et du Korpsgruppe Bayerlein. Ces deux opérations permettent d’avancer sur le Rhin et l’Opération Blockbuster qui suit fait la jonction avec les pointes avancées anglo-canadiennes. Elles conduisent à détruire la capacité défensive des Allemands.

9.US-Army

Simpson.png
2.Arm.png
5.Arm.png
84.png
102.png
442.png
P47.png

15.AOK

Zangen.png
9.Pz.png
Lehr.png
59.png
338.png
363.png
K11.png

Opération Lumberjack - Pont de Remagen

L’Opération Lumberjack du 1er mars 1945, est une opération des 1.US-ARMY et 3.US-ARMY visant à capturer la rive ouest du Rhin et à s’emparer de villes allemandes de Cologne et Coblence. Le III.US-Corps de John Millikin obtient un résultat inattendu par la prise du pont Ludendorff, un pont ferroviaire stratégique sur le Rhin, lors de la bataille de Remagen. Le secteur est défendu par le LXVII.AK de Otto Hitzfeld. L’opération réussit à nettoyer le Rhin au nord de la Moselle des forces allemandes des 15.AOK et 7.AOK.

III.US-Corps

Millikin.png
9.Arm.png
Tk-Bde2.png
2.png
9.png
78.png
8-5.png

LXVII.AK

Hitzfeld.png
3.Fall.png
5.Fall.png
62.png
272.png
277.png
Arado.png

Opération Undertone - Saarbrücken

L’Opération Undertone du 12 mars 1945, est une opération des 3.US-ARMY de Patton et 7.US-ARMY de Patch visant à franchir la Ligne Siegfried à Saarbrücken et Trier. L’opération doit conduire à éliminer les unités des 1.AOK de Foertsch et 7.AOK de Felber coincées entre la Moselle et le Rhin sur les fortifications de la frontière allemande. Les américains se rendent maître des derniers secteurs à gauche du Rhin contre le XIII-SS.AK de Max Simon, chargé de défendre Saarbrücken.

Task-Forces

Patton.png
4.Arm.png
6.Arm.png
10.Arm.png
11.Arm.png
12.Arm.png
Tk-Bde2.png

XIII.SS.AK

Simon.png
17.SS.png
SS-Pz.Bde3.png
347.png
19.png
559.png
905.png

Opération Plunder-Varsity - Wesel

L’Opération Plunder-Varsity du 23 mars 1945, vise à franchir le Rhin à Wesel. Un raid commando doit sécuriser cette ville. Les opérations sont lancées par le 21.Army-Group anglo-canadien et la 1.Airbone-Army. L’Opération Varsity est un assaut aéroportée en vue de faciliter l'avance des troupes. L’Opération Archway est envisagée pour soutenir les parachutistes par une force du Special Air Service (Frankforce). Les Allemands disposent de la 1.Fallschirm-Armée du général Alfred Schlemm, du Herresgruppe H de Blaskowitz.

21.Army-Group

15.Inf.png
51.Inf.png
79.Arm.png
4.Royal.png
6.Airborne.png
1.Commando.png
1.SAS.png

1.Fallchirm-Armee

Schlemm.png
7.Fall.png
8.Fall.png
116.Pz.png
15.mot.png
K11.png
334.png

La Poche de la Ruhr - Paderborn

Le 23 mars 1945, la poche du bassin industriel de la Rhur va se refermer sur le Heeresgruppe B de Walter Model. Le VII.US-Corps de Joseph Collins remonte de Marburg à la rencontre de la 2.Armoured-Division. Face à eux, la SS-Panzer-Brigade Westfalen transforme la ville de Paderborn en cimetière de Sherman, et les américains perdent le général Rose dans Bazooka-ville (surnom de Paderborn). Après la bataille, le LXIV.AK de Max Grimmeiß se replie sur la Wieser en ordre.

VII.US-Corps

Collins.png
2.Arm.png
3.Arm.png
9.Arm.png
2.png
83.png
104.png

LXVII.Pz-Korps

GrimmeiS.png
Wesfalen.png
507.png
512.png
466.png
476.png
Thomas.png

Bataille d'Aschaffenbourg - Main

La Bataille d’Aschaffenbourg oppose le XV.US-Corps de Wade H.Haislip (3.US-Army) au LXXXII.AK de Walther Hahm (7.AOK). Le 25 Mars 1945 débutent des combats de rues féroces, comme à Cassino. Les Allemands tirent parti de la position de la ville au bord du Main et SS-Paul Hausser l’érige en Festung. La 45.Infanterie-Division s’empare néanmoins de la cité le 3 avril 1945 après de lourdes pertes et l'engagement de 4 Me 262.

XV.US-Corps

Haislip.png
4.Arm.png
Tk-Bde2.png
3.png
26.png
44.png
45.png

LXXXII.AK

Hausser.png
36.png
256.png
409 +.png
413.png
416.png
Me262.png

Festung Holland - Groningen

Malgré l’avance des Anglo-Canadiens au-delà du Rhin et vers les ports de Brême (XXX.British-Corps de Brian Horrocks), les Allemands de la 25.AOK érigent la Hollande en Festung. Des parachutistes français sont envoyés le 7 avril 1945 sécuriser les ponts menant à Groningen (Opération Amherst). Le II.Canadien-Corps, fraichement arrivé d’Italie lance la course poursuite. La 34.SS-Landstorm-Division se bat en espérant attirer des troupes nécessaires à la prise de Kiel pour empêcher l’Armée Rouge d’avoir accès à la péninsule danoise.

XXX.British-Corps

Horrocks.png
33.Bde.png
34.Bde.png
53.Inf.png
3.Inf.png
5.Arm.png
3.Rgt Paras.png

25.AOK

Kleffel.png
34.SS.png
331.png
346.png
361.png

Opération Canard - Alpes

La deuxième bataille des Alpes débute par la prise de l'AUTHION, baptisée "Opération Canard", fixée au 9 avril 1945. Les allemands et italiens sont bien retranchés dans les contreforts alpins. Le général Hans Schlemmer commande le LXXV.AK fort de deux Divisions allemandes très aguerries, la 5.Gebirgs-Division et la 34.Infanterie-Division, ainsi que deux Divisions italiennes, « LA MONTEROSA » et « LA LITTORIO ». La 1.DFL lance l'assaut depuis Menton et pénètre en Italie. Le 25 avril 1945 Vintimille tombe.

Front des Alpes

1.DFL.png
27.Mtn.png
1.RIMaP+.jpg
22.Marche.png
Légion.png
Artillerie2.png
P 63 Cobra.png

LXXV.AK

Schlemmer.png
34.png
5.png
4.Monterosa.png
2.Littorio.png
1.Rgt Alpini.png
Bde Nera.png

La Bataille de Stuttgart

Le 14 avril 1945 les Alliés décident de contrôler le triangle, de Freudenstadt, d’Horb et de Nagold, ce qui met Stuttgart à la portée d’une manœuvre en tenaille du 2.Corps d’Armée français. Après la réduction le lendemain des derniers groupes épars, il faut néanmoins se battre jusqu’au 25 Avril 1945 dans le Schonbuch pour rayer des effectifs les débris du LXIV.AK.

2.Corps

De Monsabert.png
5.DB.png
2.DIMar.png
3.DIA.png
3.Tir Alg.png
4.Tir Tun.png
152.RI Diables Rouges.png

Opération Vénérable - Atlantique

L'Opération Vénérable, destinée à réduire la poche de Royan, démarre le 15 avril 1945 par un bombardement de la 8th Air Force, renforcée par les canons de marine des croiseurs de l'amiral Joseph Ruë. L'offensive de la poche de Royan est confiée au Détachement de l'Armée de l'Atlantique commandée par le général Edgar de Larminat. Elle comprend la 2.DB et les 19.Infanterie-Division et 23.Infanterie-Division et 25.Infanterie-Division sans oublier le 4.Rgt de Zouaves. et 24.Infanterie-Division. Les combats se poursuivent dans la presqu'île d'Arvert, pour annihiler les bunkers tenus par les marins du bataillon Tirpitz. Après Royan, le commandement lance, le 30 avril 1945, un débarquement sur l'île d'Oléron (Opération Jupiter) et obtient rapidement la reddition de la garnison.

Détachement de l'Atlantique

De Larminat.png
2.DB.png
19.Inf.png
23.Inf.png
25.DI(mot).png
4.Zouaves.png
Bateau.png

Opération Entreprise - Wismar

L'Opération Entreprise, du 29 avril 1945 est la traversée alliée de l’Elbe et l’avancée vers la côte sud de la Mer Baltique entre Lübeck et Wismar. L’opération est conduite par le VIII.British-Corps du général Michael Barker. Le 7 mai 1945, le 3.Tank-Corps soviétique prend contact avec la 6.Airbone-Division à Wismar: ce fut le premier contact entre les forces britanniques avançant de l’ouest et les forces soviétiques avançant de l’est.

VIII.British-Corps

Barker.png
6.Airborne.png
15.Inf.png
11.Arm.png
29.Bde.png
6.Gds.png
3.png

Offensive en Bohême - Moravie - Plzeň

L'Offensive en Bohême - Moravie du V.US-Corps de Huebner rattaché à la 3.US-Army du général Patton permet de libérer la ville autrichienne de Plzeň contre le LXXXV.AK du général Smilo Freiherr von Lüttwitz. Le 6 mai 1945, les divisions américaines progressent jusqu'à Plzeň, où, la veille, une insurrection éclate, initiée par les ouvriers des usines Škoda. Le 7 mai 1945, franchissant la ligne de démarcation, un convoi de véhicules blindés américains de la 23.Escadre de Reconnaissance passe par Prague depuis Plzeň dans le cadre de la mission appelée Velichovky pour rencontrer le maréchal Ferdinand Schörner dans cette bourgade et lui signifier la capitulation allemande.

V.US-Corps

Huebner.png
16.Arm.png
23. Tk-Bde.png
1.png
2.png
97.png

LXXXV.AK

Lüttwitz Friherr.png
2.Pz (2).png
11.Pz.png
347.png
719.png
559.png